C

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z


➤ CALORIFUGE

Les tubes sont revêtus d'un isolant thermique assurant le calorifuge soit la limitation des déperditions de chaleur. La tuyauterie calorifugée est indispensable pour limiter les pertes de chaleur en ligne.


➤ CAPTEUR SOLAIRE THERMIQUE

Dispositif permettant de capter le rayonnement solaire et de le transformer en chaleur, pour chauffer l’eau sanitaire ou alimenter un système de chauffage. Un fluide caloporteur circule à l'intérieur du capteur.


➤ CAPTEUR SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

Constitué d'un ensemble de cellules reliées entre elles électriquement, permettant de capter le rayonnement solaire et de le transformer en électricité.


➤ C.C.T.P

Cahier des Clauses Techniques Particulières 


➤ C.C.A.P

Cahier des clauses administratives particulières 


➤ C.F.C 

ChloroFluoroCarbonnes

Fluide frigorigène (R-11 R-12,...), inodore, ininflamables, non corrosifs et non toxiques. Les CFC sont responsables de la dégradation de l'ozone stratosphérique qui protège la terre des rayonnements ultraviolets, contribuant ainsi activement à l'augmentation de l'effet de serre .En 1987, le protocole de Montrèal a imposé l'arrêt de la production des CFC. Ils doivent être impérativement récupérés et détruits depuis le 1er janvier 2002.


➤ C.E.S.I 

Chauffe Eau Solaire Individuel

Le système solaire CESI intègre les capteurs solaires installés le plus souvent en toiture reliés à un ballon solaire. Ce dernier sert de stockage et de ballon tampon entre la demande et la production solaire.


➤ C.E.S.C  

Chauffe Eau Solaire Collectif


➤ C.E.T

Chauffe-eau thermodynamique. 
C'est un ballon d'eau chaude équipé d'une pompe à chaleur (PAC) intégrée.
Son principe de fonctionnement consiste à récupérer les calories présentes naturellement dans l'air, pour transmettre la chaleur à l'eau du ballon.


➤ CHALEUR LATENTE

Quantité de chaleur nécessaire pour le changement d’état de 1 g de substance, sans changement de température.


➤ CHALEUR SENSIBLE

Quantité de chaleur nécessaire pour le changment de température d'un corps, mais pas de changement d'état.


➤ CHALUMEAU

Appareil qui produit une flamme très chaude à partir d’un gaz sous pression, utilisé pour la soudure ou pour découper des métaux.


➤ CHALUMEAU OXYCOUPEUR

Chalumeau réglé pour l'oxycoupage, pour le découpage de métal grâce à un jet d'oxygène. 


➤ CHAUDIÈRE

Une chaudière est un générateur de chaleur. Permet de chauffer l'eau à la demande pour le sanitaire ou de chauffer un circuit de chauffage.


➤ CHAUDIÈRE A CONDENSATION

Chaudière qui condense les produits de combustion (fumées). L'énergie (Chaleur latente) créée par la condensation des fumées est utilisée pour chauffer l'eau qui arrive dans la chaudière. Cela permet un rendement d’au moins 15 % supérieur à celui d’une chaudière standard.


➤ CHAUDIÈRE A VENTOUSE

La chaudière à ventouse est une chaudière gaz de petite puissance utilisée pour les logements. Générateur d'eau chaude équipée d'un conduit de fumées avec deux tubes concentriques débouchant directement vers l'extérieur horizontalement via un mur ou une sortie de toit.
Ce type de chaudière ne nécessite pas d'entrée d'air dans la cuisine ou la pièce puisque l'air est amené par le tube concentrique. Ce conduit de fumées intègre l'amenée d'air et le rejet des fumées dans un double canal. 


➤ CHUTE UNIQUE

Canalisation verticale servant à l'évacuation des eaux ménagères et eaux vannes (WC)


➤ CIRCULATEUR

Terme désignant une pompe de circulation d'une installation de chauffage , d'eau chaude sanitaire ou de climatisation. Le fonctionnement du circulateur dépend de 2 paramètres essenciels; le débits exprimé en m3/h ou litre/seconde et la pression exprimée en Pa (Pascal), en bar ou en mm de CE (colonne d'eau).
Les circulateurs sont souvent conçus à plusieurs vitesses fixes. Certains circulateurs économiques sont à variation de fréquences et donc à débit variable permettant ainsi économies d'électricité et d'énergie.


➤ CO (Monoxyde de carbonne) 

Gaz se dégageant quand on fait brûler du gaz, du bois, du fioul, du charbon, etc ., dans une atmosphère appauvrie en oxygène . Inodore, incolore mais très toxique, il est mortel à très faible dose . 


➤ CONDENSATION

C’est le passage de l’état gazeux à l’état liquide. Ce changement d’état s’obtient en cédant de la chaleur. Par exemple: La vapeur devant liquide en cédant de la chaleur.


➤ COGENERATION

Dispositif assurant simultanément la récupération de la chaleur produite par un moteur thermique (turbine à gaz) et l'utilisation de l'énergie électrique ou mécanique produite. 


➤ CONDUITS AÉRAULIQUES

Les conduits aéroliques ont pour fonction de transporter l’air jusqu’aux organes de distribution.


➤ CONTRE-CLOISON

Paroi construite devant une autre paroi comprenant un espace entre les deux parois, cet espace pouvant ou non être rempli d’un produit isolant.


➤ COMBUSTION

C'est l’oxydation vive d’un corps porté à une température suffisante qui produit de la chaleur


➤ COMBLE

Construction qui surmonte un édifice et en supporte le toit.

Espace compris entre le plus haut étage et le toit.


➤ C.O.P

Coefficient de performance. 

COP= énergie restituée / énergie consommée

Le COP est une valeur qui représente la performance énergétique d'une pompe à chaleur.
Il est le résultat du rapport entre la quantité de chaleur produite par la pompe à chaleur et l'énergie consommée par celle-ci pour fonctionner.
Par exemple, un COP de 3 signifie que pour 1 [kW] d'électricité consommée pour fonctionner la pompe à chaleur est capable de restituer 3 [kW] pour le chauffage.


➤ C.T.A

Centrale de Traitement d'Air

Equipement qui va modifier les conditions thermiques de l'air qui assure les fonctions isolées ou cumulées de chauffage, de climatisation de ventilation et traitement d'air. Que cet air soit l'air ambiant ou que le traitement s'effectue sur l'air neuf, on parle alors de centrale de traitement d'air neuf.


➤ CUIVRE

Métal de couleur brun rougeâtre, très malléable et ductile, bon conducteur électrique (symbole Cu, numéro atomique 29, masse atomique 63,54, point de fusion 1083°C, point d’ébullition 2567°). Mine de cuivre. Fil de cuivre.


➤ C.S.T.B

Centre Sientifique et Technique du Batiment

www.le guide its.fr © mentions légales - Le guide de l'installateur en thermiques & sanitaires -  Laissez votre avis -      Soutenir le site